Accident

Attentat Moscou theatre 2024 Wiki Video

Le 22 mars 2024, un attentat terroriste a frappé le théâtre Crocus City Hall à Moscou, faisant 137 morts et 152 blessés. Cette attaque sanglante, revendiquée par l’État Islamique au Khorassan, a choqué la Russie et le monde entier. Les vidéos de l’attentat ont rapidement circulé sur les réseaux sociaux et les sites web comme Wikipedia, suscitant une vague d’émotion et d’indignation.

Moscou, capitale de la Fédération de Russie, a malheureusement été la cible de nombreux attentats islamistes au fil des années. Le théâtre Doubrovka en 2002, les attaques dans le métro de Moscou en 2010… Malgré les efforts des forces de sécurité et le régime autoritaire du président Vladimir Poutine, le pays reste exposé à la menace terroriste. L’attentat du Crocus City Hall en 2024 est venu rappeler douloureusement cette réalité.

Attentat Moscou theatre 2024 Wiki Video
Attentat Moscou theatre 2024 Wiki Video

L’organisation État Islamique, bien qu’affaiblie au Moyen-Orient, s’est implantée en Asie centrale, région dont sont originaires les suspects de l’attentat de Moscou selon les autorités russes. Dans une vidéo diffusée sur internet, l’EI au Khorassan a revendiqué l’attaque, affirmant vouloir punir la Russie pour son engagement militaire en Syrie. Cette vidéo a rapidement fait le tour du web, relayée sur Wikipedia et de nombreux autres sites.

Le soir du 22 mars, quatre terroristes ont fait irruption dans la salle de concert bondée du Crocus City Hall, tirant sur la foule et déclenchant des explosifs. Parmi les 6000 spectateurs pris au piège, 137 ont perdu la vie, dont trois enfants, et 152 ont été blessés. Un bilan terrifiant qui a plongé Moscou dans le deuil et qui rappelle tragiquement la prise d’otages meurtrière du théâtre Doubrovka en 2002.

Face à cet attentat sanglant, Vladimir Poutine a promptement réagi en suggérant une implication de l’Ukraine, pays avec lequel la Russie est en conflit depuis 2014. Cette thèse, reprise par les médias russes, semble convaincre une majorité de la population selon les sondages. Pourtant, les experts soulignent que la menace djihadiste en Russie est ancienne et en grande partie indépendante de la situation en Ukraine.

Attentat Moscou theatre 2024 Wiki Video

Car si l’État Islamique a perdu son “califat” au Moyen-Orient, il n’en reste pas moins actif et menaçant, en particulier dans des zones instables comme l’Afrique et l’Asie centrale. Pour les djihadistes, la Russie comme les pays d’Europe restent des cibles légitimes en tant qu'”ennemis de l’islam”. Face à cette menace commune, une coopération sécuritaire russo-européenne semble nécessaire, au-delà des profondes tensions liées à la guerre en Ukraine.

Près de vingt ans après la tragédie du théâtre Doubrovka, Moscou est à nouveau endeuillée par un attentat meurtrier. Malgré les efforts des forces de l’ordre et la politique de fermeté du Kremlin, la Russie ne parvient pas à éradiquer le fléau du terrorisme islamiste sur son sol. L’attaque du Crocus City Hall montre que la menace reste vive et peut frapper au coeur même de la capitale russe.

En cette sombre année 2024, l’attentat de Moscou nous rappelle brutalement que le défi djihadiste reste entier et qu’il transcende les frontières et les conflits entre États. Pour y faire face, une approche collective et dépassionnée semble plus que jamais nécessaire, en mettant de côté les rivalités géopolitiques. Car comme l’a montré l’attaque contre ce théâtre de la capitale russe, le terrorisme frappe aveuglément et n’épargne personne.

Back to top button

Blocked because of Ad Blocker

It seems that you are using some ad blocking software which is preventing the page from fully loading. Please whitelist this website or disable ad blocking software